top of page

Juin, la science du miel

Dernière mise à jour : 22 juin 2023


En juin, la colonie est bien établie et travaille d'arrache-pied pour stocker suffisamment de miel et de pollen en prévision des mois plus froids. Mes butineuses profitent des longues journées ensoleillées pour butiner et polliniser les fleurs. Le miel est produit lorsque les abeilles transforment le nectar des fleurs en une substance épaisse et sucrée par un processus d'évaporation et d'enzymatique. En gros, on se passe de bouche en bouche le nectar, et ça produit le miel. Non, ce n’est pas du « vomi d’abeilles » et non ça n’est pas « dégueu ». En juin, l'apiculteur surveille attentivement notre production de miel. Il peut ajouter des hausses supplémentaires pour nous donner plus d'espace de stockage et récolter le miel une fois que nous avons suffisamment rempli les cadres.



Avez-vous déjà entendu parler des abeilles "nettoyeuses » ? Ce sont des ouvrières spécialisées dont le rôle est de garder notre ruche propre et bien rangée. Elles éliminent les débris, les parasites et les cadavres d'abeilles pour assurer un environnement sain pour notre colonie.



Histoire et philosophie

Le miel, produit par les abeilles, a une longue histoire culturelle et symbolique. Dans la mythologie grecque, le miel était associé à la déesse de l'agriculture, Déméter, et était considéré comme un don précieux des dieux. Le philosophe grec, Xenophon, a écrit : "Rien n'est plus doux que le miel, ni plus salutaire pour le corps humain."


En juillet, nous parlerons de la thermorégulation des abeilles. Ce mot ne vous dit rien ? Alors à dans un mois !!


BezzZ



12 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page