top of page

Avec Bee’s dream, le miel passe de la ruche à la tartine en une poignée de secondes


Avec Bee’s dream, le Chemillois Charles-Olivier Oudin a développé un système de doses individuelles, à placer dans les ruches et permettant de récupérer le miel en un éclair.

Courrier de l'Ouest - 24/05/2021 - Alexandre BLAISE



une  monodose et son pressoir Bee's dream
une monodose et son pressoir en laiton


Avec Bee’s dream et son système de minidoses de miel, directement extraites de la ruche, Charles-Olivier Oudin vise notamment un marché haut de gamme : restaurateurs, hôteliers… Du producteur au consommateur. Certes, le slogan, mille fois repris, est éculé. Mais il n’empêche : difficile de mieux résumer ce que propose Bee’s dream*. Cette petite société chemilloise, située entre Angers et Cholet, a mis au point un drôle de système raccourcissant le chemin de la ruche à la tartine. Plutôt que les classiques cadres, que les apiculteurs viennent racler pour récolter le miel, elle mise sur des modèles composés de nombreuses alvéoles en plastique. Des monodoses, remplies de miels et protégées par un couvercle naturel de cire. Le fruit du travail des abeilles, en somme, prêt à être dégusté directement, une fois la monodose retirée. L’affaire d’une poignée de secondes.


Moins de transformations

Cette...




Posts récents

Voir tout
bottom of page